Cahiers pratiques


Avocats et communication
04/05/2016

Silence... ça tourne !

Si les cabinets et leurs avocats ont été durant de longues années limités en matière de communication, la nouvelle règlementation de la publicité leur permet dorénavant d’accéder à de nouveaux outils. Parmi eux : la vidéo. Le cabinet Coll a notamment créé le buzz pour avoir été le premier au sein de la profession à investir dans une publicité sur une chaîne nationale. Sans passer nécessairement par le canal de la télévision, la vidéo constitue aujourd’hui un outil dynamique et un moyen de communication très efficace, pouvant se révéler une véritable arme marketing sur Internet.

La révolution vidéo est en marche

La vidéo est aujourd’hui la clé de voûte d’une majorité de stratégies marketing sur Internet. Elle présente un certain nombre d’avantages que ne permet pas un blog écrit. Telle une carte de visite, la vidéo peut devenir un outil puissant de communication pour votre cabinet. En effet, nombreux sont les internautes préférant regarder une animation que consulter un dossier de 60 pages ou encore visualiser l’ensemble du contenu d’un site internet. De plus, la vidéo rassemble les quatre éléments essentiels pour capturer l’attention d’un être humain : visage, voix, langage et mouvement. Alors, quoi de mieux pour faire passer votre message ?

Il est primordial pour les cabinets et les avocats de tirer leur épingle du jeu en cherchant à communiquer sur le web. Média de plus en plus pris en compte dans les requêtes de recherche sur Internet, la vidéo peut permettre au cabinet de s’adresser à ses clients et prospects de manière plus personnelle et ce, tout en augmentant sa crédibilité.

Force est de constater que regarder de la vidéo via son ordinateur, smartphone ou tablette s’est banalisé. La dernière décennie a en effet vu exploser le nombre de sites proposant ce média. En décembre 2015, selon Médiamétrie, 34,1 millions d’internautes français ont ainsi regardé au moins une vidéo sur leur ordinateur (soit près de trois internautes sur quatre), 9,7 millions d’entre eux l’ont visionnée sur les sites d’actualités et 13 minutes en moyenne y ont été consacrées quotidiennement. Parmi les brand players les plus visités, se retrouvent sur le podium Youtube (racheté en 2006 par Google) avec près de 25 millions de visiteurs uniques par mois, Dailymotion avec moins de 18 millions de visiteurs uniques et enfin loin derrière Facebook avec 12 millions de visiteurs uniques.

Les avantages du marketing vidéo

Support de communication devenu incontournable, la vidéo est désormais un outil indispensable aux entreprises pour dynamiser leur activité. Elle permet de :
 
-    faciliter la compréhension de votre message et présenter de manière explicite vos services et produits (visual thinking). Le visionnage nécessite moins d’efforts que la lecture d’un texte. Vous toucherez plus facilement de nouvelles cibles.
 
-    faire connaître votre cabinet de manière interactive et ludique. Elle constitue une alternative aux longues pages de texte qui peuvent ennuyer les internautes. Si une personne retient 30 % de ce qu’elle voit, elle retiendra 70 % de ce qu’elle aura vu ET entendu.

-    capter l’attention. Comme mentionné précédemment, cet outil attire bien plus l’attention de votre cible qu’un texte ou une photo. 60 % des prospects préfèrent regarder une vidéo avant de lire le contenu d’un site internet (source : Diode Digital).

-    diffuser facilement et rapidement une information. Dans le meilleur des cas, elle peut devenir virale et faire le buzz sur la toile. 1/3 des utilisateurs des réseaux sociaux partagent des vidéos marketing proposées par les marques. C’est l’effet boule de neige.

-    rassurer vos clients / humaniser la relation. Votre cible peut mettre un visage ou une image sur votre marque.

-    augmenter votre visibilité et votre référencement sur le web. Son ajout sur votre site internet augmentera le nombre de visites : 22 % des prospects ayant vu une vidéo se rendent en effet sur le site de l’entreprise concernée (source : Online Publisher Association). De plus, grâce aux outils mis en place par Google, elle améliorera votre référencement. Une page contenant de la vidéo aura 50 fois plus de chance d’apparaître en tête de classement sur les moteurs de recherche (étude de Forrester Research).

Une vidéo oui… mais quel support utiliser ?

Gratuit et facile d’utilisation, Youtube est sans aucun doute le meilleur support pour la diffusion de vos vidéos. Site n°1 de la vidéo en ligne, il appartient au moteur de recherche Google et se classe comment étant le second plus important site de recherche au monde (1 milliard d’utilisateurs, soit près d’un tiers des internautes du monde entier).

La mise en ligne d’une vidéo sur Youtube est très aisée, et sa réalisation n’appelle pas de grands moyens. À l’aide d’un smartphone, vous pouvez en effet l’enregistrer et la mettre en ligne en quelques minutes. Le coût majeur est alloué au temps consacré à la réalisation et au chargement sur le site, amoindri par les retombées qui en résultent. Pour gagner en efficacité :

-    Créez une chaîne au nom du cabinet, choisissez un nom d’utilisateur qui reflète votre marque car ce nom d’utilisateur sera également le nom de votre chaîne (exemple : www.youtube.com/user/nomdutilisateur).

-    Utilisez cette Url dans tous vos outils de communication (cartes de visites, flyers, signature d’e-mail…). Importez vos clips sur votre site ou blog. Rédigez une description détaillée pour aider les internautes à vous retrouver.


-    Créez de courtes vidéos afin de présenter vos offres et vos expertises, vos actualités (petits-déjeuners, conférences,…), les actualités juridiques et générales, etc. N’hésitez pas à employer cet outil pour la communication interne au cabinet. Elle permet de créer une émulation des collaborateurs autour du cabinet et de contrôler la perception du message envoyé.


-    Postez vos vidéos sur vos réseaux sociaux pour faire "buzzer" au maximum vos vidéos et augmenter votre visibilité et/ou le trafic sur votre site. Ajoutez un call to action, c’est-à-dire un petit message qui incitera les internautes, clients et prospects du cabinet qui visionnent vos vidéos à effectuer une action. A la fin de vos vidéos insérez un petit écran avec quelques informations indispensables (nom du cabinet, URL du site, intervenant(s), département concerné, sujet, coordonnées postales et téléphoniques du cabinet, prochain petit-déjeuner du cabinet sur le thème développé).

-     Pensez aux annotations (pour rajouter du texte à vos vidéos) ou à l’audioswap (pour rajouter une musique).


Pour éviter de manquer votre cible, il est important que la vidéo soit bien préparée avant diffusion, car le but est bien de valoriser votre produit ou service, et non le contraire. Le choix de la personne intervenant est primordial pour sa crédibilité.

Pour la réalisation et le montage, vous pouvez utiliser un smartphone et un logiciel simple d’utilisation comme l’application proposée par Youtube… ou tout simplement faire appel à une agence spécialisée dans la vidéo.


sep
Stéphanie Chane-Waï, Juricommunication

Silence... ça tourne !
© Tous droits réservés
<< Retourner au choix des Cahiers pratiques
Sommaire du cahier :